Les abonnées de la ligne de train Paris-Tour se révoltent et se mettent en grève.
On les comprend en 2010, ils ont subi plus de 42 heures de retard cumulés pour se rejoindre leur travail ou leur domicile. Ils réclament 250 euro d'indemnité et le gel du prix des titres de transport.

Seront-ils entendus ? Pour l'instant la SNCF propose une indemnisation de 100 euros et s'engage à améliorer leur condition de transport. Les promesses de la SNCF, ne sont évidement pas crédibles, demandez aux usagers des transports en commun parisien pour savoir ce qu'ils pensent de la SNCF !